Présentation

Pourquoi un Mois de l’économie sociale et solidaire ?

Travailler, vivre, consommer autrement… les acteurs de l’économie sociale et solidaire démontreront tout au long du mois de novembre qu’une autre forme d’économie est possible !

Le contexte :

Malgré son poids économique important (plus de 223.000 entreprises et près de 10,3% de l’emploi en France), l’économie sociale et solidaire est marquée par un manque global de connaissance par le grand public mais également par ses propres acteurs. En Auvergne, ce sont plus de 5000 établissements de l’ESS qui embauchent 52 571 salariés. Ces préoccupations d’identité commune et de reconnaissance interne et externe du secteur sont transversales aux actions des CRES(S) sur leur territoire régional. Ce constat a conduit le CNCRES à mettre en place un « Mois de l’Economie Sociale et Solidaire en France et dans les régions », reprise du concept créé en 2003 à l’échelle régionale par la CRESS PACA. Le mois de novembre est donc depuis 10 ans un rendez-vous incontournable pour l’économie sociale et solidaire (ESS) et pour les citoyens curieux d’une économie plus responsable qui sait répondre aux préoccupations des Femmes, des Hommes et des Territoires.

Le Mois de l’économie sociale et solidaire est l’un des premiers grands événements organisé par les acteurs de l’économie sociale pour faire connaitre et reconnaitre leur approche de l’économie : une économie qui favorise l’humain plutôt que la recherche de profits, une gestion démocratique, une lucrativité limitée, des principes de solidarité et de responsabilité... Cette initiative nationale proposée par le réseau des CRESS (Chambres régionales d’Economie sociale et solidaire) a pour vocation, d’une part de renforcer le sentiment d’appartenance des entreprises et organisations du secteur tout en favorisant leur interconnaissance et leurs interactions et, d’autre part, de rendre visible cette forme d’économie pourvoyeuse de plus de 10 % des emplois salariés en France et 12 % de l’emploi en Auvergne auprès des acteurs institutionnels, des acteurs économiques et du grand public.

Le Mois de l’ESS est un catalyseur d’identité :

Il permet le renforcement du sentiment d’appartenance des acteurs de l’ESS à travers notamment :

  • la mobilisation des acteurs locaux, régionaux, nationaux
  • la co-organisation d’événements par plusieurs entreprises, réseaux, familles de l’ESS
  • l’affichage des événements et des organisateurs sous un logo commun
  • l’intégration des événements et des organisateurs dans un programme collectif

Le Mois de l’ESS est un propulseur de notoriété :

Il constitue une vitrine de l’ESS et permet d’accroitre sa visibilité auprès des acteurs, des partenaires, des institutions, du grand public à travers notamment :

  • des manifestations de toute nature : portes ouvertes, visites d’entreprise, conférences, forums, formations, rendez-vous festifs…
  • des manifestations dans tous les secteurs d’activité : services à la personne, culture, sport, insertion, développement durable, entrepreneuriat…
  • une médiatisation locale, régionale et nationale

La complémentarité régional/national au service du Mois de l’économie sociale et solidaire

L’organisation de l’édition nationale du Mois de l’ESS s’appuie sur :

Un travail en région assuré par les CRES(S) :

  • mobilisation des acteurs, recensement des événements potentiels et sélection
  • appui à l’organisation de manifestations en région
  • mobilisation de partenaires financiers régionaux pour la coordination et la promotion du Mois de l’ESS
  • élaboration d’un programme régional du Mois
  • élaboration et diffusion d’outils de communication (programmes, flyers, affiches, pages web…)
  • organisation de la présentation publique
  • animation des partenariats médias régionaux et locaux
  • bilan régional

Un travail au national assuré par le CNCRES :

  • appui méthodologique auprès des CRES (collectif et individuel)
  • recherche de financements nationaux pour la coordination et la promotion du Mois de l’ESS
  • mobilisation de partenaires nationaux pour favoriser les initiatives en région
  • recensement des manifestations d’envergure nationale
  • élaboration et diffusion d’outils de communication : site dédié, flyers, affiches…
  •  organisation de la présentation publique (CRES, réseaux nationaux de l’ESS, grandes entreprises de l’ESS, partenaires institutionnels de l’ESS, médias)
  • animation des partenariats médias nationaux (dossier de presse, conférence de presse, espace presse sur le site, argus de la presse…)

La petite histoire du Mois de l’économie sociale et solidaire

2003 : naissance du « Mois de l’économie sociale et solidaire » en région PACA : un rassemblement pour construire une identité commune

Vitrine de l’Economie Sociale et Solidaire régionale, le Mois rassemble sous son logo, des initiatives émanant de structures d’envergure, locale, départementale, régionale, nationale et même internationales telles que : festivals, salons, colloques, marchés, opérations de sensibilisation ou de promotion, forums, journées porte ouverte, sessions de formation, etc. Couvrant les six départements de la région PACA, le Mois de l’économie sociale et solidaire est une opération de communication et de promotion basée sur un principe de coopération d’acteurs.

2007 : concept étendu à 5 nouvelles régions

En 2007, 5 régions ont rejoint PACA dans l’aventure du Mois de l’économie sociale et solidaire : l’Auvergne, Languedoc-Roussillon, le Limousin, Midi-Pyrénées et la Picardie.

2008 : première édition nationale du Mois de l’ESS

La première édition nationale, en novembre 2008, a donné lieu à près de 950 manifestations qui ont mis en valeur l’économie sociale et solidaire, ses principes, son importance, sa diversité, son dynamisme, sa capacité d’adaptation, son ancrage territorial…. 950 manifestations affichées sous un même logo, celui du Mois de l’économie sociale et solidaire, et regroupées dans 21 programmes régionaux coordonnés par les CRES(S). C’est également la première édition du Mois de l’ESS en Auvergne, avec 17 manifestations sur la région. Les médias qui commencent à être attentifs à notre secteur, dans un contexte de crise financière qui stigmatise les dérives du capitalisme, ont relayé l’information sur le Mois de l’économie sociale et solidaire 2008 à travers 360 articles de presse, 23 émissions télévisées et 70 interventions radiophoniques.

2009 : sociale et solidaire, l’économie qui sait où elle va

Cette deuxième édition nationale a donné lieu à la conception d’une campagne de communication plus percutante, très appréciée des acteurs de l’économie sociale et solidaire ainsi qu’à la création d’un site dédié interactif pour faciliter l’inscription de manifestations et une recherche personnalisée en fonction de ses centres d’intérêt dans les programmes régionaux du Mois de l’économie sociale et solidaire. L’édition 2009 a permis de conforter l’intérêt d’un tel événement avec l’accroissement du nombre de manifestations (+318% en Auvergne, avec 54 manifestations), d’organisateurs et de participants et des retombées médiatiques plus nombreuses (près de 600).

2010 : une reconnaissance accrue

Pour la troisième édition du Mois de l’ESS, plus de 1.500 acteurs différents se sont investis dans l’organisation d’un ou plusieurs événements. Au-delà de cette vitrine grand public, renforcée par la dimension médiatique de la campagne, le Mois de l’ESS est une véritable opportunité de stimuler le sentiment d’appartenance à l’économie sociale et solidaire et d’initier des dynamiques de coopération entre les acteurs de cette « autre économie ». En Auvergne, 72 manifestations ont été organisées par 34 acteurs, soit une augmentation du nombre d’évènements de 29%. Le nombre de manifestations et le nombre d’acteurs investis au niveau national a également augmenté de 30%, les retombées médias de plus de 60%. Mais au-delà des chiffres, nous pouvons nous réjouir des dynamiques inter-acteurs engendrées, de la diversification des manifestations qui permettent de sortir de l’entre-soi, de partenariats communication (grands médias, affichage public…) offrant une visibilité accrue de nos actions, de l’intérêt grandissant des collectivités locales et de l’Etat.

Depuis 2010 : un rendez-vous incontournable

Le mois de novembre est dorénavant un rendez-vous incontournable pour l’économie sociale et solidaire (ESS) et pour les citoyens curieux d’une économie plus responsable qui sait répondre aux préoccupations des Femmes, des Hommes et des Territoires.

Tous les ans, c’est 2 500 entreprises de l’économie sociale et solidaire qui proposent près de 2 000 évènements en France, dont une centaine en Auvergne.

Pour consulter le programme, s’inscrire à des événements ou découvrir les manifestations les plus proches de chez vous, rendez-vous vite sur http://www.lemois-ess.org/

Plus d'info sur l'édition 2016